UQAM › ESG › CRSDD ›  Skip Navigation Links Bienvenue ›   Recherche ›   Axes de recherche ›   La responsabilité sociale de l’entreprise

Projets

Projets en cours

Mesure de la responsabilité sociale des entreprises : potentiel de renouvellement de l’exercice de la profession comptable 

Professeure responsable : Marie-Andrée Caron
Durée : 2005-2008

Ce projet porte sur le potentiel de renouvellement de l'exercice de la profession comptable, en réponse aux exigences croissantes en matière de mesure de la  responsabilité sociale amenées par la question du développement durable. Autrement dit, ce projet propose d'examiner la capacité de la profession comptable à contribuer à la réduction des effets indésirables des activités économiques, tels que les problèmes liés à l'environnement et aux enjeux sociaux.
La responsabilité sociale de l’entreprise : un nouveau compromis social sur le rôle de l’entreprise à l’ère de la mondialisation

Professeurs responsables : Corinne Gendron et Alain Lapointe
Durée : 2005-2008

Ce projet propose d’analyser les représentations sociales contradictoires de la responsabilité sociale de l’entreprise et de dégager des idéaux-types en vue de clarifier les débats qui ont émergé au cours des dernières années au Canada au sujet de la régulation des acteurs et des institutions économiques. L’hypothèse posée est que derrière le consensus apparent autour d’une nécessaire responsabilisation sociale des agents économiques, la pluralité des définitions de la responsabilité sociale est révélatrice des conflits grandissants entre les acteurs sociaux au sujet du rôle de l’entreprise dans la société et du modèle de développement auquel elle doit contribuer.

Flèche Haut

Projets antérieurs

Analyse comparative des triples bilans des banques canadiennes

Professeurs responsables : Andrée De Serres et Corinne Gendron
Durée : 2003-2005

Ce projet vise à évaluer si les institutions bancaires et financières, incluant les gestionnaires de fonds et les sociétés d’assurance, intègrent les nouveaux paramètres de la performance dite du triple bottom line et comment elles en rendent compte. Il s’agit d’analyser, à partir des pratiques de divulgation des institutions financières et bancaires canadiennes des cinq dernières années, l’intégration que celles-ci font des nouvelles exigences de responsabilité sociale impulsées par les nouveaux mouvements sociaux économiques. Le projet vise notamment à produire une cartographie des contenus divulgués dans les rapports de triple performance, et à les analyser en regard des normes proposées par le GRI (Global Reporting Initiative).
Visages de la responsabilité sociale corporative

Professeure responsable : Corinne Gendron
Durée : 2003-2004

Dans ce projet, il a été question d’analyser les représentations sociales de la responsabilité sociale de l’entreprise en vue de clarifier les débats concernant la responsabilité, la gouvernance et la régulation des acteurs et des institutions économiques. L’idée de départ était que le fait que les définitions de la responsabilité sociale diffèrent d’un acteur social à l’autre n’est guère surprenant si l’on tient compte du processus de formation des représentations sociales : celles-ci sont modelées en fonction de l’information, mais aussi de la pratique et de la position sociale des acteurs. Nos hypothèses de travail étaient les suivantes : la multiplicité des définitions de la responsabilité sociale traduit les conflits sociaux autour de l’autonomie de l’élite économique, la gouvernance des processus de développement, la participation aux institutions économiques et le partage de la richesse dans les sociétés modernes avancées.

Flèche Haut

Retour aux projets de recherche