Liens

Business for Social Responsibility
Fondée en 1992, Business for Social Responsibility (BSR) est une association qui regroupe plus de 1 400 membres. Cet organisme sans but lucratif a pour mission d’aider les entreprises à élaborer et à implanter des pratiques et des politiques organisationnelles qui respectent les valeurs éthiques, les individus, les communautés et l’environnement. Le site Internet du BSR fait la promotion des produits et des services qu’elle offre, soit : les services de consultation (développement de stratégies de responsabilité sociale, évaluation des pratiques et des politiques organisationnelles, analyse des normes sociales et environnementales, etc.) et de formation auprès des entreprises et la tenue de conférences et de forums. On y retrouve également une description détaillée d’une dizaine d’enjeux sociaux et environnementaux (responsabilité sociale, éthique, environnement, droits humains, gouverne, etc,) auxquels font face les entreprises, de même que les défis, les opportunités et les publications associées à chacun de ces enjeux. Les internautes peuvent aussi accéder à divers articles, de même qu’au magazine du BSR. Enfin, les membres de l’association, quant à eux, peuvent accéder à plus de 10 000 résumés d’articles sur la responsabilité sociale provenant de 150 publications différentes. Ils peuvent aussi avoir accès à des rapports traitant du droit du travail qui prévaut dans plus de 62 pays.
Business in the Community
Business in the Community (BITC) est un mouvement d’entreprises qui s’engagent à améliorer leur impact sur la société. Fondé en 1982, BITC regroupe aujourd’hui plus de 700 entreprises qui proviennent principalement du Royaume Uni. Ses principaux champs d’intérêts sont la responsabilité sociale corporative, l’environnement, la diversité au travail et la communauté. Le site Internet de BITC contient une centaine d’études de cas portant sur les champs d’intérêts mentionnés précédemment. Les internautes peuvent également accéder au contenu des rapports d’une vingtaine d’entreprises. Ces rapports portent sur les droits humains, l’environnement, la communauté et l’environnement de travail. Ce site contient aussi un bulletin d’information. Enfin, on y retrouve la liste complète des membre de BITC.
Centre de recherche interuniversitaire sur la mondialisation et le travail
Le Centre de recherche interuniversitaire sur la mondialisation et le travail est un centre de recherche canadien qui se concentre sur les nouveaux enjeux théoriques et pratiques en matière de travail et d’emploi à l’ère de la mondialisation. Il regroupe l’Université de Montréal, l’Université Laval et HEC Montréal. Le but essentiel des recherches est de comprendre comment la mondialisation agit sur le monde du travail dans tous ses aspects et quels sont les impacts sur les entreprises.
Centre de recherche sur les innovations sociales (CRISES)
Organisation interuniversitaire et pluridisciplinaire créée en 1986, le CRISES étudie et analyse les innovations et transformations sociales à partir de trois axes complémentaires : le territoire, les conditions de vie et le travail et l’emploi. Plusieurs objectifs sont poursuivis par le CRISES tels que diffuser des connaissances sur les innovations sociales, offrir un lieu de coordination des travaux de recherche, favoriser l’émergence de nouvelles pistes de recherche fondamentale et appliquée, développer de nouveaux partenariats, organiser des activités scientifiques et de transferts ainsi que former des jeunes chercheurs. Avec l’aide d’une soixantaine de chercheurs affiliés oeuvrant dans différents domaines (finance, gestion, sociologie, géographie, histoire etc.) le CRISES publie de nombreux cahiers de recherche qui se retrouvent sur le site internet.
Centre St-Pierre
Institution montréalaise d’évangélisation, le Centre St-Pierre est un lieu d’éducation populaire et de débats publics. Véritable carrefour multi-ressources, le Centre privilégie la formation et l’intervention sociale pour améliorer la communication, le développement organisationnel, le développement personnel. Plusieurs associations syndicales, ordres professionnels, groupes communautaires et groupes institutionnels se rencontrent à cet endroit pour leurs congrès puisque le Centre St-Pierre valorise la personne dans ses aspects individuel et collectif.
Chaire de coopération Guy-Bernier
C’est un partenariat entre la Fédération des Caisses populaires Desjardins de Montréal et de l’Ouest du Québec, la fondation de l’UQAM et l’UQAM qui a donné naissance à la Chaire de coopération Guy-Bernier, un centre de recherche et d’étude sur les coopératives. Par l’entremise de ses activités, la Chaire souhaite développer une meilleure compréhension du mouvement coopératif et de son devenir.
CorpWatch
Par le biais de son site Internet, CorpWatch tente de mobiliser la population contre le mouvement de globalisation instauré par les entreprises. Fondé en 1998 à San Francisco, cette organisation est à l’origine de plusieurs projets et campagnes activistes. Elle a d’ailleurs joué un rôle important dans la campagne menée contre Nike visant à améliorer les conditions de ses travailleurs au Vietnam. Le site Internet de CorpWatch contient la description de ses campagnes activistes. On y retrouve également la liste de ses partenaires. Il permet aussi d’accéder au contenu de plusieurs communiqués de presse et de commander des rapports publiés par l’organisation. Enfin, ce site contient toute l’information relative aux enjeux sociaux et environnementaux observés par CorpWatch, tels que le scandale d’Enron, les droits humains, les attentats du 11 septembre 2001, l’exploration minière, le tabac, l’utilisation des pesticides, les « sweatshops », etc.
CSRWire
Situé au Vermont, CSRWIRE est un centre virtuel d’information qui permet aux entreprises d’informer les consommateurs, les investisseurs individuels et institutionnels, les professionnels de la finance et les médias sur leur performance sociale. Le site Internet de CSRWIRE permet aux internautes d’accéder au contenu d’une foule de documents portant sur différents enjeux sociaux, tels que l’éthique de l’entreprise, l’environnement, les droits humains, la philanthropie, la diversité, l’égalité d’embauche, etc. Il contient entre autre plus de 300 rapports corporatifs à caractères social et environnemental. On peut également accéder à des dizaines de communiqués de presse, dont des archives datant de 1999. Enfin, ce site offre la possibilité de s’abonner au bulletin d’information du CSRWIRE.
ethipedia.net
Souhaitez-vous connaître les dernières pratiques du moment en matière de développement durable, vous inspirer des personnes et des entreprises les plus responsables ou encore partager votre expérience en responsabilité sociale et environnementale? Alors rendez-vous sans plus attendre sur www.ethipedia.net! Ce site internet unique en son genre est une véritable mine d’information pour le novice, celui ou celle qui cherche à améliorer ses pratiques d’affaire ou qui cherche à agrandir son réseau. Conçu et géré par ethiquette Inc, un service d'information et de conseils sur l'application du développement durable dans le secteur commercial, et soutenu financièrement par Fondaction, ethipedia est un site dont le contenu est nourri par ses membres, jour après jour. Allez y faire un tour, et non seulement vous verrez que les entreprises les plus durables sont parfois aussi les plus florissantes, mais peut-être réaliserez-vous également que vous pouvez vous aussi devenir acteur de changement. Tout cela… en quelques clics!
European Foundation for the improvement of living and working conditions
Cette fondation fût le premier organisme fondé en 1975 par le Conseil Européen pour analyser et améliorer les conditions de vie et de travail à travers l’Europe. La fondation a pour but d’informer, de conseiller et d’offrir une expertise sur les relations industrielles et les changements en terme de pratiques de gestion. Conséquemment, les principaux acteurs dont les employés, les unions syndicales, les législateurs et les gouvernements sont interpellés par les résultats de ses recherches. La fondation est sans contredit la principale source de connaissances sur les progrès socio-économique au sein de l’Union Européenne.
Institut Nord-Sud
Fondé en 1976, l’Institut Nord-Sud (INS) est le seul institut de recherche non-gouvernemental indépendant du Canada à se consacrer au développement international. L’INS, qui coopère avec un large éventail d’organisations canadiennes et étrangères, est réputé pour ses solides recherches et ses analyses sur la politique étrangère du Canada. Cet organisme sans but lucratif constitue une voix indépendante sur l’importance et l’urgence des dossiers et enjeux du développement mondial. En plus de contenir un portrait détaillé de l’INS, ce site Internet présente les axes de recherche développés par ce dernier, soit : l’efficacité de la coopération ; la durabilité du développement ; l’amélioration de l’administration mondiale et l’égalité des deux sexes. Il permet également d’accéder aux projets de recherche menés par l’INS, selon les axes de recherche et les régions qu’il observe. Enfin, ce site offre l’opportunité de télécharger une foule de documents, incluant la revue de l’INS, des communiqués de presse (1998-2002), des lettres d’opinion (1998-2002) et des rapports de recherche.
Interfaith Center on Corporate Responsability
Fondé en 1971, Interfaith Center on Corporate responsibility est une coalition interconfessionnelle regroupant 275 investisseurs institutionnels totalisant un portfolio de plus de 100 milliards de dollars. En 2008, plus de 300 résolutions d’actionnaires ont été soumises aux assemblés générales de grandes corporations par le ICCR. Investisseurs sérieux et à long terme, la priorité de l’ICCR dans ses actions est, entre autres, d’éliminer les ateliers de misère et de combattre les changements climatiques. En plus d’agir auprès des corporations, le site de l’ICCR regorge de ressources sur des sujets diverses allant de la gouvernance d’entreprise, à l’accès à l’eau, jusqu’à la militarisation.
L’Association des Professionnels en Sociologie de l’Entreprise (LAPSE)
L’Association a pour mission de promouvoir l’utilisation de la sociologie dans les entreprises afin de considérer sa dimension sociale et économique lors de prises de décisions. De plus, LAPSE veut confirmer l’identité professionnelle de ses praticiens qui participent à la gestion des ressources humaines, à la formation ou à la gestion de projets. En pleine évolution, ce nouveau site internet de L’Association des Professionnel en Sociologie de l’Entreprise présentera éventuellement des articles, des critiques de livres et compte-rendu de conférences et de colloques. Pour l’instant, seul la présentation de l’organisme ainsi que de sa revue « Sociologie Pratiques » et quelques évènements d’actualité peuvent être consultés.
Laboratoire interdisciplinaire pour la Sociologie Économique (LISE)
LISE a été créé en 2004 suite à une association du Groupe de Recherche Interdisciplinaire sur les Organisations et le Travail (GRIOT) au Laboratoire de Sociologie du Changement Institutionnel (LSCI). Des trois champs de recherche c’est-à-dire travail et activités productives, mondes sociaux de l’action économique et formes spatiales de l’action économique découlent les sept axes suivants : (1) travail, emploi et relations professionnelles, (2) politiques et actions sociales : acteurs et régulation, (3) action dirigeante, (4) sociologie économique et démocratie, (5) sociologie économique de l’entreprise, (6) gestion, culture et sociétés, (7) territoires, développement et mondialisation. Plusieurs documents de travail relatifs à ces thèmes sont disponibles sur le site internet.
Social Accountability International
Fondé en 1997 par l’Institut de recherche américain Council on Economic Priorities, le Social Accountability International (SAI) est un organisme sans but lucratif qui a pour mission de conscientiser la population sur les conditions de travail à travers le mode. Le SAI est à l’origine du Social Accountability 8000 (SA8000) une norme qui vise à mesurer le respect des droits humains au sein des entreprises. Le contenu du site Internet du SAI porte principalement sur les caractéristiques de la norme SA8000, soit : ses principes, ses exigences d’accréditation et de certification, etc. On y retrouve également une liste des entreprises qui ont adhéré à cette norme, de même qu’un répertoire des firmes qui son en mesure de les accréditer. Ce site contient aussi quelques publications du SAI (articles, brochures, etc. ) Enfin, mentionnons que certaines informations sont disponibles en français.
Vision Durable