Liens

AccountAbility
L’institut AccountAbility est un organisme sans but lucratif qui s’engage à promouvoir la responsabilité sociale et le développement durable dans le but d’améliorer la performance des organisations. Fondé en 1996 au Royaume-Uni, cet institut regroupe plus de 300 membres provenant de 20 pays différents, incluant des académiciens, des groupes d’intérêts, des firmes de consultants et des entreprises. Le site Internet de AccountAbility contient toute l’information relative à la norme AA1000, laquelle vise à guider les entreprises dans la divulgation publique de leur performance sociale. On y retrouve également la liste des événements parrainés par l’institut. Enfin, ce site permet aux internautes de commander différentes publications, en plus de participer à des forums virtuels portant sur divers sujets, tels que la performance sociale, l’environnement, la transparence de l’information, l’investissement éthique, etc.
Business for Social Responsibility
Fondée en 1992, Business for Social Responsibility (BSR) est une association qui regroupe plus de 1 400 membres. Cet organisme sans but lucratif a pour mission d’aider les entreprises à élaborer et à implanter des pratiques et des politiques organisationnelles qui respectent les valeurs éthiques, les individus, les communautés et l’environnement. Le site Internet du BSR fait la promotion des produits et des services qu’elle offre, soit : les services de consultation (développement de stratégies de responsabilité sociale, évaluation des pratiques et des politiques organisationnelles, analyse des normes sociales et environnementales, etc.) et de formation auprès des entreprises et la tenue de conférences et de forums. On y retrouve également une description détaillée d’une dizaine d’enjeux sociaux et environnementaux (responsabilité sociale, éthique, environnement, droits humains, gouverne, etc,) auxquels font face les entreprises, de même que les défis, les opportunités et les publications associées à chacun de ces enjeux. Les internautes peuvent aussi accéder à divers articles, de même qu’au magazine du BSR. Enfin, les membres de l’association, quant à eux, peuvent accéder à plus de 10 000 résumés d’articles sur la responsabilité sociale provenant de 150 publications différentes. Ils peuvent aussi avoir accès à des rapports traitant du droit du travail qui prévaut dans plus de 62 pays.
Business in the Community
Business in the Community (BITC) est un mouvement d’entreprises qui s’engagent à améliorer leur impact sur la société. Fondé en 1982, BITC regroupe aujourd’hui plus de 700 entreprises qui proviennent principalement du Royaume Uni. Ses principaux champs d’intérêts sont la responsabilité sociale corporative, l’environnement, la diversité au travail et la communauté. Le site Internet de BITC contient une centaine d’études de cas portant sur les champs d’intérêts mentionnés précédemment. Les internautes peuvent également accéder au contenu des rapports d’une vingtaine d’entreprises. Ces rapports portent sur les droits humains, l’environnement, la communauté et l’environnement de travail. Ce site contient aussi un bulletin d’information. Enfin, on y retrouve la liste complète des membre de BITC.
Canadian Business for Social Responsability
CBR a été créé par des entreprises responsables. La Canadian Business for Social Responsability (CBSR) est une branche à but non lucratif de la Canadian Business Resource fondée en 1995. Elle est formée d’entreprises leader dans les divers domaines de l’économie. Ces entreprises sont membres de la CBSR pour leur permettre d’améliorer et parfaire leurs politiques et pratiques en matière de responsabilité sociale. Elle fournit donc aux entreprises des conseils en vue d’améliorer leurs performances tout en respectant leur environnement naturel.
Canadian Centre for Ethics and Corporate Policy
Le Canadian Centre for Ethics & Corporate Policy est une organisation sans but lucratif regroupant plus de 200 entreprises et individus qui s’engagent à développer et à maintenir une culture organisationnelle éthique. Il a pour mission d’assurer l’application des valeurs éthiques dans le processus décisionnel des organisations. Son site Internet contient la description des produits et des services qu’il offre, tels que : la tenue de midi-conférences sur l’éthique de l’entreprise ; la présentation de séminaires, de conférences et de tables rondes sur le même sujet ; l’accès à une collection de périodiques, de livres et de vidéo-cassettes ; les services de consultation auprès des entreprises qui désirent intégrer l’éthique dans leurs activités corporatives ; etc. Ce site offre également aux internautes la possibilité d’accéder à plusieurs codes de conduite. Il permet aussi de télécharger tous les numéros du bulletin d’information du Centre. Enfin, il contient la liste de ses membres.
Centre canadien de la philanthropie
Le Centre canadien de la philanthropie (CCP) est une organisation sans but lucratif qui regroupe principalement des organismes de bienfaisance, de même que les entreprises et les fondations qui les soutiennent. Le CCP a pour mission de voir à l’avancement du rôle et des intérêts du secteur philanthropique au sein de la société canadienne. En plus d’énumérer les avantages d’être membre du CCP (accès aux recherches et aux publications, réseautage, participation aux événements, etc.) ce site Internet permet d’accéder à un répertoire contenant une foule d’informations spécifiques au secteur philanthropique (méthodes de levée de fonds, statistiques, questions légales, enjeu, etc.). On y retrouve également la liste des organismes de bienfaisance qui ont adopté le « Code d’éthique relatif à la levée de fonds et à la responsabilité financière ».
Centre for Innovation in Corporate Responsibility
Le Centre for Innovation in Corporate Responsibility (CICR) a pour mission de guider les entreprises dans l’élaboration de pratiques corporatives responsables. Le CICR travaille conjointement avec des organisations qui oeuvrent dans les pays en voie de développement. Ainsi, il tente d’améliorer leur performance par le biais de pratiques de responsabilités sociales et de développement durable. En plus de présenter les services offerts par le CICR (analyse des « stakeholders » ; évaluation de la performance sociale ; développement et implantation des codes de conduite ; analyse des impacts sociaux ; élaboration de rapports environnementaux, etc.) ce site propose aux internautes deux outils de recherche intéressants : le Virtual Resource Centre et le Sustainable Marketplace. Le premier outil est destiné aux entreprises et leur permet de trouver les solutions et les outils les plus appropriés (codes de conduite, programmes, normes, mesures, etc.) pour faire face à certains enjeux (environnement, éducation, corruption, droits humains, etc.). Le deuxième outil se veut un répertoire des sites Internet qui font la promotion de produits et de services (arts, livres, musiques, vêtements, aliments, etc.) dont la fabrication et la commercialisation respectent les principes de développement durable, en plus de contribuer au mieux-être de la société et de l’environnement.
Challenge your world
Encourager la nouvelle génération d’entreprises en transformant les idées novatrices en compagnies durables œuvrant en harmonie avec l’environnement social et naturel, tout en fournissant un avantage financier : telle est la vision de Challenge your world, une plateforme virtuelle dédiée à l’avancement de la nouvelle génération d’entreprises par le développement des meilleures idées de durabilité que le monde a à offrir. En fournissant une communauté en ligne pour la collaboration et le soutien, créant des compétitions motivantes et inspirantes, ainsi qu’un espace de développement offrant des outils et ressources sur mesure, Challenge your world permet aux idéateurs et entrepreneurs en herbe de transformer leurs idées en entreprises durables contribuant à la société et à rétablir l’équilibre de l’environnement. A vos souris !
Committee for Economic Development
Fondé dans les années 1940, le Committee for Economic Development (CED) est une organisation américaine indépendante et non-partisane. Le CED regroupe des gens d’affaires et des académiciens qui s’intéressent à la recherche sur les grands enjeux économiques et sociaux, et qui s’engagent à améliorer la croissance et la productivité des Etats-Unis. Le site Internet du CED permet aux internautes d’accéder au contennu d’une foule de documents. Ainsi, on y retrouve les rapports annuels de l’organisation (1997-2001), ainsi que des comminiqués de presse et des bulletins d’information qui portent sur des enjeux d’actualité. Ce site contient également les coordonnées des partenaires du CED à travers le monde. Enfin, on peut accéder gratuitement aux projets de recherche menés par le CED. Ces études portent sur des enjeux économiques et sociaux, tels que la santé, l’immigration, la sécurité publique, l’éducation, la politique internationale, la globalisation, etc.
Conference Board of Canada
Sur le site du Conference Board of Canada, se trouve une section sur la gouvernance et la responsabilité sociale corporative. Le Conference Board of Canada s’est donné pour mandat d’aider les organisations à intégrer la responsabilité sociale à leurs stratégies d’affaires. Il regroupe des entreprisses, ainsi que des organisations non-gouvernementales et gouvernementales qui bénéficient des nombreux services offerts par le centre, tels que : les services de consultation, d’information et de recherche et le réseautage. Plusieurs publications sur différents enjeux tels que l’éthique de l’entreprise, la responsabilité sociale, l’investissement éthique, l’environnement, les relations avec les parties prenantes, la gestion de la réputation, etc. sont disponibles.
Council for Ethics in Economies
Créé à la fin des années 1970, le Council for Ethics in Economies (CEE) est une association internationale qui regroupe des leaders du monde des affaires et du milieu académique qui désirent améliorer l’éthique de l’entreprise. La mission première du CEE vise à identifier les enjeux éthiques et à élaborer des stratégies de réponses pour faire face à ces enjeux. En plus de promouvoir les activités et des services offerts par le CEE, soit le réseautage, la formation aux entreprises, le développement de programmes d’études, la tenue d’ateliers et de conférences, la publication d’études de cas, etc., ce site Internet permet d’accéder gratuitement au bulletin d’information de l’association. On y retrouve également les résumées des conférences tenues lors des ateliers et des groupes de discussions portant sur différents sujets d’actualité tels que : l’éthique de l’entreprise, la santé, l’emploi, la globalisation, etc. Enfin, ce site permet aux internautes de commander certains documents du CEE (études de cas, articles, vidéos et livres).
Ethics & Compliance Officer Association
Fondée en 1992 à Belmont au Massachusetts, la Ethics & Compliance Officer Association (ECOA) est un organisme sans but lucratif qui s’engage à promouvoir les pratiques d’affaires éthiques. Cette association, qui regroupe plus de 800 membres, agit en tant que forum au sein duquel des organisations et des individus échangent des informations et des stratégies sur l’éthique de l’entreprise. En plus de faire la promotion des services offerts par l’EOA (forums, ateliers, débats, formation, conférences, etc.), ce site Internet contient les résultats d’une enquête sur l’éthique de l’entreprise menée en l’an 2000 auprès 150 organisations. On y retrouve également la liste des membres de l’EOA. Enfin, ce site contient la description d’une norme, le Business Conduct Management System Standard, développée en collaboration avec la International Standard Organisation (ISO), qui vise à guider les entreprises dans l’élaboration de leurs pratiques d’affaire éthiques.
Ethics Practitioners Association of Canada
L’Association des praticiens en éthique du Canada (APEC) a pour mission d’encourager les comportements éthiques dans les organisations en améliorant la qualité ainsi que l’accessibilité des conseils et des services professionnels reliés à l’éthique au Canada. Regroupant des responsables en éthique, des consultants et des membres du secteur académique, cet organism,e sans but lucratif fournit des ateliers de formation concernant l’éthique dans les organisations offre l’opportunité de discuter et de débattre des pratiques les plus efficaces. Le site Internet de l’APEC contient la description des standards d’éthique et de compétences développés par l’association dans le but de guider la conduite personnelle et professionnelle de ses membres. Il permet également d’accéder au bulletin d’information publié par l’association et de prendre connaissance du calendrier des événements (table ronde, conférences, ateliers) parrainés par cette dernière. Enfin, ce site contient la liste des membres de l’APEC, ainsi que leur adresse de courrier électronique.
Ethics Resource Center
Fondé en 1997, le Ethics Resource Center (ERC) a pour mission d’encourager les pratiques et les comportements éthiques auprès des individus et des institutions. Le ERC travaille conjointement avec d’autres centres du même genre à travers le monde, tels que : Transparencia por Colombia, Ethics Institute of South Africa, Turkish Ethics Values Foundation, Gulf Center for Excellence in Ethics et St.Petersburg Center for Business Ethics. En plus de présenter un portrait descriptif et historique du ERC, ce site Internet fait la promotion des services offerts par le centre, soit : les services de consultation et de formation auprès des entreprises, des gouvernements et des organismes sans but lucratif et les services de recherche, incluant les enquêtes. On y retrouve également une bibliographie d’articles et d’ouvrages portant sur l’éthique des affaires. Enfin, ce site offre la possibilité de télécharger gratuitement le rapport annuel de l’ERC et de commander les résultats de ses enquêtes.
European Business Ethics Network
Fondé à Bruxelles en 1987, le European Business Ethics Network (EBEN) est un organisme sans but lucratif qui regroupe des entreprises, des fonctionnaires et des académiciens. Il a pour mission de promouvoir la gestion éthique et de stimuler les échanges et les débats sur des problèmes et des dilemmes éthiques qui surviennent au sein des entreprises européennes. L’EBEN possède des ramifications en Allemagne, en Espagne, au Royaume-Uni, aux Pays Bas, en République Tchèque et en Pologne. Le contenu du site Internet de l’EBEN porte principalement sur les activités et les services qu’il offre, soit : le réseautage ; la publication de bulletins d’information, d’articles scientifiques et de livres ; la tenue de forums de discussion, de séminaires, de conférences et d’ateliers de formation ; l’élaboration de projets de recherche, etc. Par ailleurs, les internautes peuvent prendre connaissance des exigences et des avantages de faire partie de l’EBEN.
Global Reporting Initiative
Fondée en 1997par la Coalition for Environmentally Responsible Economies (CERES) et le United Nations Environment Programme (UNEP), le Global Reporting Initiative (GRI) a pour mission de guider et d’assister les organisations dans la divulgation de leurs performances économique, sociale et environnementale. Le GRI repose sur un processus de dialogue et de collaboration entre les entreprises, les gouvernements, les organisations non-gouvernementales, les firmes de comptables, les instituts de recherche et les universités provenant de 35 pays différents. Plus de 1000 participants, représentant une centaine d’organisations, font partie du GRI. En plus de dresser un portrait détaillé du GRI (mission, participants, etc.), ce site Internet offre la possibilité de télécharger les guides Sustainability Reporting. Ces guides servent à orienter les organisations dans la divulgation de leurs performances. De plus, ce site contient la liste des participants du GRI, de même qu’un répertoire des organisations qui utilisent ses guides. Enfin, il permet d’accéder en ligne à différentes publications, telles que des rapports, des bulletins d’information, des communiqués de presse, des articles, etc.
Initiative d’Expérience Communautaire (CEI)
CEI est un organisme montréalais qui offre un programme de stage au cours de l’été qui permet aux étudiants en commerce de découvrir une autre facette de la gestion. En fait, la mission de l’organisme vise à former des jeunes cadres pour qu’ils soient à l’affût des problèmes sociaux et environnementaux donc qu’ils intègrent dans leurs activités le concept de la responsabilité sociale. Pour ce faire, l’engagement communautaire, la justice sociale et le respect de l’environnement sont des valeurs dominantes au sein de l’organisme. De plus, CEI organise des journées carrières du secteur à but non lucratif dans plusieurs écoles de commerce. L’activité ayant pour but de faire découvrir aux étudiants la possibilité d’envisager une carrière autre que dans le milieu privé. Bref, l’implication concrète de CEI permet aux étudiants de mettre en pratique leurs connaissances tout en s’impliquant dans des projets humanitaires et environnementaux. Les conditions d’adhésion, les documents requis pour l’inscription et les dates importantes à retenir sont mentionnés sur le site internet.
Institute for Global Ethics (IGE)
Organisme qui prône l’adoption de comportements éthiques auprès des individus, des institutions et des gouvernements. Par l’entremise de leurs programmes de formation tant pour les écoles que pour les entreprises, de leurs conférences et de leurs recherches, IGE souhaite aider les gens à transposer en actions concrètes des valeurs telles que la compassion, l’équité, l’honnêteté, le respect et la responsabilité. Le siège social de l’Institute for Global Ethics est situé aux Etats-Unis mais des divisions affiliées sont présentent au Royaume-Uni et au Canada.
International Association for Business and Society (IABS)
IABS se consacre à la recherche et à l’enseignement universitaire sur les relations entre l’entreprise et la société. Depuis 1990, plus de trois cents chercheurs provenant de plusieurs pays et ayant différents domaines d’études étudient la gestion d’une organisation dans le contexte actuel. En fait, les aspects sociopolitiques qui influencent les dirigeants tels que l’éthique des affaires, les responsabilités sociales, la protection de l’environnement et les relations entre l’entreprise et l’État sont analysés. En collaboration avec l’université de Roosevelt, IABS publie une revue scientifique qui fait état de leurs résultats de recherche que l’on peut consulter sur leur site. L’ensemble des informations concernant leur congrès annuel se retrouve également en ligne. 
International Ethics Business Institute
L’International Business Ethics Institute est un organisme sans but lucratif qui a pour mission de promouvoir la responsabilité sociale de l’entreprise à travers la tenue de tables rondes, la publication d’une revue scientifique (International Business Ethics Review) et le développement de programmes corporatifs qui visent à améliorer le comportement éthique des entreprises. L’IBEI possède des ramifications aux Etats-Unis, en Europe et en Amérique du Sud. Le site Internet de l’IBEI contient la description détaillée des services qu’il offre, soit : les services éducatifs (forums, tables rondes,publications scientifiques, conférences) et les services de consultation (développement et implantation de programmes de responsabilité sociale au sein des entreprises).
Observatoire sur la Responsabilité Social des Entreprises (ORSE)
L’ORSE est une association, créée en juin 2000, qui regroupe les entreprises et leurs partenaires, les investisseurs et les gestionnaires financiers. Préoccupés par des questions d’ordre éthique, de leur responsabilité sociale et environnementale, des règles de déontologie ainsi que des codes de conduite, une trentaine d’acteurs du secteur économique et financier ont décidé de collecter, d’analyser et de diffuser des informations, des documents et études sur la RSE. De ce fait, l’association s’intéresse aussi à l’investissement responsable en France et à l’étranger. À chaque année, des groupes de travail sont organisés afin de mieux saisir une problématique. Par exemple, en 2004, les raisons motivant les PME à envisager et s’engager dans une démarche de développement durable ont été analysées afin de susciter une réflexion chez les membres de l’ORSE.
Shareholder Association for Research and Education
La Shareholder Association for Research and Education (SHARE) est un organisme canadien sans but lucratif qui aide les fonds de pension à élaborer de bonnes pratiques d’investissement, en plus de voir à la protection de leurs intérêts. Le site Internet de SHARE permet d’accéder au contenu de plusieurs de ses documents, tels que des brochures, des communiqués de presse, des bulletins d’information, des propositions de résolutions activistes, etc. On y retrouve également des modèles qui permettent d’orienter les politiques d’investissement et de votes des fonds de pension. Ce site contient aussi les axes de recherche de l’association, soit : l’investissement éthique, la responsabilité sociale, la gouverne corporative, l’activisme des actionnaires, la transparence de l’information, etc.
Social Venture Network
Fondé en 1987, le Social Venture Network (SVN) est un organisme sans but lucratif qui s’engage à encourager la responsabilité sociale et environnementale de l’entreprise dans le but de bâtir un monde juste et durable. Le SVN regroupe une centaine de membres incluant des entreprises, des sociétés d’investissement et des organisations non-gouvernementales. En plus de contenir la liste complète de ses membres, le site Internet du SVN permet d’accéder au contenu d’une foule de documents, tels que des articles et des cahiers de recherche. On peut également prendre connaissance du programme du congrès annuel du SVN, incluant celui des congrès antérieurs. Ce site contient aussi un portrait des initiatives menées par les membres du SVN, dont la création de nouvelles organisations, telles que le Business for Social Responsibility, le Net Impact et le Social Venture Institute. Enfin les internautes peuvent accéder aux SVN Standards of Corporate Social Responsibility, une norme qui vise à améliorer les performances sociale et financière des organisations.
Société canadienne pour l'étude de l'éthique appliquée
Fondée en 1987, la Société canadienne pour l’étude de l’éthique appliquée (SCEEA) a pour mandat d’encourager la recherche et les discussions sur des problèmes fondamentaux liés à la théorie et à la pratique de l’éthique. La SCEEA tente de promouvoir l’échange d’idées parmi les chercheurs et les praticiens qui s’intéressent à l’éthique. Ses champs d’intérêts sont divers, allant de l’éthique de l’entreprise aux droits humains, en passant par la bioéthique et la philosophie. Le site Internet de la SCEEA contient un portrait historique de la société. On peut également y télécharger des bulletins qui présentent des nouvelles d’actualité. Enfin, ce site contient toutes les informations relatives au congrès annuel de la SCEEA.
Société internationale d'éthique, d'économie et de gestion
Fondée en 1989, la Société internationale d’éthique, d’économie et de gestion (ISBEE) est une association qui regroupe des académiciens et des praticiens provenant de différents secteurs d’activités, tels que la gestion, l’économie, le droit, la philosophie, les ressources humaines, le marketing, la finance, etc. L’ISBEE agit en tant que forum d’échange au sein duquel ses membres peuvent discuter de leurs expériences et de leurs idées sur l’éthique de l’entreprise. L’ISBEE travaillent de concert avec d’autres associations régionales et nationales situées en Amériques du Nord, en Europe, au Japon, en Amériques Latine et en Afrique. En plus de contenir un profil descriptif de l’association, le site Internet de l’ISBEE contient les avantages qu’elle offre à ses membres. On y retrouve également des informations sur la fondation de l’ISBEE. Cette dernière a pour mission d’octroyer des bourses à des individus qui proviennent de pays en voie de développement et qui oeuvrent dans le domaine de l’éthique de l’entreprise. Enfin, ce site offre la possibilité aux internautes de commander les publications de la l’ISBEE.
Stakeholder Alliance
Créée dans les années 1990 à Washington, la Stakeholder Alliance a pour mission de rendre les entreprises plus responsables de leurs actions et ce, à travers la divulgation de leurs performances sociale et environnementale. Regroupant plus de cinq millions de membres, incluant des travailleurs, des consommateurs, des groupes d’intérêts, des investisseurs, etc., la Stakeholder Alliance est à l’origine de la norme Sunshine Standards for Corporate Reporting to Stakeholders. Cette norme vise à rendre les entreprises plus transparentes face aux différents acteurs sociaux. En plus de décrire les caractéristiques de la Sunshine Standards for Corporate Reporting to Stakeholders, le site Internet de la Stakeholder Alliance contient un bref historique du concept de responsabilité sociale de l’entreprise. On y retrouve également une liste partielle de ses membres. Enfin, on peut y télécharger gratuitement différentes publications de la Stakeholder Alliance, telles que des articles et des rapports.
Table Ronde de Caux
La Table Ronde de Caux regroupe des leaders d’entreprises européens, japonais et américains qui s’engagent à favoriser, dans un monde en profonde mutation, les initiatives de l’industrie et des affaires comme force vitable d’innovation et de changement. Fondée en 1986 par Frederik Philips, ancien président de Philips, et Olivier Giscard d’Estaing, vice-président de l’INSEAD, la Table Ronde de Caux s’intéresse particulièrement au rôle important que peuvent jouer les chefs d’entreprises pour réduire les inégalités sociales et économiques qui menacent la paix et la stabilité de la planète. Ce site Internet contient un portrait détaillé de la Table Ronde de Caux. On y retrouve également les « Principes pour la conduite des affaires », un code d’éthique développé par les membre de la Table Ronde. Ce site contient aussi un foule de documents, incluant des cahiers de recherche, des actes de colloques, des discours, des rapports, des communiqués de presse, etc. Les internautes peuvent également accéder au contenu du bulletin d’information de la Table Ronde, ainsi qu’à la liste complète de ses membres qui provienent de plus de 27 pays différents. Enfin, ce site contient le résumé de quelques normes sociales et codes d’éthique, tels que les Principes de Sullivan et la déclaration des droits de l’homme.
Taskforce on the Churches and Corporate Responsibility
La Taskforce on the Churches and Corporate Responsibility (TCCR) est une coalition qui regroupe les plus grandes églises du Canada. Située à Toronto, la TCCR a pour mission de promouvoir la responsabilité sociale et écologique auprès des entreprises et des institutions financière canadiennes. Depuis sa création en 1975, la TCCR s’est penchée sur bon nombre d’enjeux, tels que : les changements climatiques, les normes environnementales, l’évaluation de la performance sociale, l’investissement responsable, les impacts sociaux et environnementaux des secteurs miniers, les droits humains, etc. Le site Internet de la TCCR propose un portrait historique de la coalition. On y retrouve également la présentation des principes de responsabilité sociale, ainsi qu’un ensemble de critères et d’indicateurs sociaux et environnementaux qui permettent de mesurer la performance sociale et environnementale de l’entreprise. Ce site contient aussi la description des différents projets et programmes de la TCCR, soit : le « Talisman-Sudan Project », le « Placer Dome Shareholders Project » et le « Interchurch Committee on Ecology Project ». Enfin, on peut prendre connaissance des résolutions activistes proposées contre La Baie, Sears et Wal-Mart.